Introduction

 

NANO est un préfixe qui vient du Grec et qui signifie très petit. Ce terme est utilisé par les scientifiques pour différentes aplications dans de multiples domaines scientifiques. Le nanomètre est l'unité de mesure exprimant le milliardième du mètre, soit 0,000 000 001 mètre. Conventionnellement le nanomètre (10-9m)  est noté « nm »et se traduit au niveau atomique et moléculaire.

Pour le situer, un nanomètre c'est à peu près:

500 000 fois moins épais qu’un trait de stylo à bille ;
30 000 fois plus fin que l'épaisseur d'un cheveu ;
4 atomes de silicium mis l'un à côté de l'autre.

echelle-nano-2.gif

Le 29 décembre 1959 le monde de la physique a fait un grand pas en avant. En effet ce jour là Richard Feynman a pour la première fois évoqué le monde de l’infiniment petit : il pensait qu’on pourrait  enregistrer une grande quantité d’informations sur de très petites surfaces. Il disait lui-même : «Pourquoi ne pourrions-nous pas écrire l'intégralité de l'Encyclopædia Britannica sur une tête d'épingle ? ».

Au moment de ce discours, la communauté scientifique n’y avait pas vraiment fait attention  mais aujourd’hui tout ceci est parfaitement réalisable grâce aux progrès des microtechnologies. Feynman est donc l’investigateur des microprocesseurs.

20 ans après ce discours (1981) des chercheurs d’IBM,  Gerd Binnig et Heinrich Rohrer ont découvert l’effet tunnel et ont inventé le microscope du même nom. Ce microscope permet de mesurer des reliefs au niveau nanométrique grâce à la pointe du microscope extrêmement dure qui suit le relief des atomes et en fait une image. Cette invention leur a permis d'obtenir le prix Nobel de physique en 1986.

Ainsi nous pouvons nous demander si les nanotechnologies sont une avancée ou un danger pour l'homme et son environnement.

 

richard-feymann-1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site